Curiosités

Pierre Agassiz

Ce fameux bloc erratique porte le nom de "Louis Agassiz", en hommage à un célèbre scientifique né à la cure à Môtier. Une légende répandue lui vaut également le nom de «La Pierre du Palet Roulant». (cliquez ici pour en savoir plus sur cette légende).

Depuis le massif alpin de la Furka d'où il est originaire, ce bloc de gneiss a parcouru à la fin de l'époque glaciaire à dos de glacier toute la vallée du Rhône jusqu'au Léman, pour remonter ensuite en direction du nord vaudois jusqu'au Mont-Vully et s'y poser.

Réduit du Vully

Le Mont-Vully est percé de plusieurs casemates militaires qui ont été établies lors de la Première Guerre mondiale pour garder la région des Trois-Lacs.

Roches Grises

Les roches grises (construites entre 1916-1917) sont une des fortifications dispersées mises sur pied durant la Première Guerre mondiale pour défendre l'axe du lac de Morat. Elles comportent 200 mètres de galeries.

Aujourd'hui ces grottes sont devenues le paradis des petits comme des grands pour de longues parties de cache-cache. Pensez à prendre votre lampe de poche !

Oppidum celtique

Au sommet du Mont Vully trône le Rempart des Helvètes, rappel de l’oppidum qui s’y trouvait au 1er siècle avant notre ère. D'importantes fouilles archéologiques ont permis de reconstruire à l'identique une partie de l'Oppidum celte.

L'association Pro Vistiliaco vous invite à voyager dans le temps et l'espace à la recherche des mystères enfouis du Mont-Vully.

Tour des Sarrasins

La ruine de cette tour se situe au-dessus de la Vau-de-Nant, elle est signalée sur le plan de dîme de 1772 sous la dénomination de «Vieille Tour». Sa construction remonte probablement au 12ème - 13ème siècle.

Balades dans le Vully

Trois sentiers permettent de découvrir ces curiosités - et d’autres encore :